top of page
  • Writer's picturematthieulizotte

Testé ! Garde Côte, de la simplicité et de l'excellence.

Garde Côte

112 Rue McGill

Horaire Lundi au vendredi : 11h30@14h  Tous les soirs : 17h@22h www.gardecote.ca Instagram  | Facebook 


Salle à manger en avant / Crédit photo : Garde Côte

Après 10 ans, le célèbre restaurant grec Ikanos se métamorphose ! C’est nouvelle vague de fraîcheur, voici Garde Côte où la simplicité et l’excellence règnent en harmonie.


Le même propriétaire d’Ikanos est toujours au poste. Constant Mentzas retourne à ses sources avec toute l’assurance de son expérience culinaire. On y trouve son intérêt pour la recherche de la simplicité, des techniques comme la maturation et la fermentation et surtout la préservation des aliments.


Le propriétaire Constant Mentzas / Crédit photo : Garde Côte

« Après bientôt 10 ans, je voulais faire les choses différemment, car j’ai beaucoup évolué sur le plan culinaire. J’ai développé un intérêt pour la maturation et la fermentation. J’ai essayé toutes sortes de choses, lacto-fermentation, garum (sauce poisson fermentée) et miso maison. Je voulais intégrer ces aliments dans mon menu », exprime Constant Mentzas.


Bar et la salle à mange arrière / Crédit photo : Garde Côte

À notre arrivée, nous avons un décor qui rappelle les restaurants de fruits de mer européens avec une bonne dose de modernité. Côté ingrédients, ici, les viandes, les poissons et les fruits de mer sont à l’honneur avec respect.


Bien accueillis, nous commençons avec un Aperol Spritz bien classique avec la bonne dose d’Aperol. On reconnaît un bon Aperol Spritz par sa belle couleur orangée et au goût constant de cette amertume italienne jusqu’à la dernière goutte. À partir du pétoncle, nous avons pris un accord de vins pour chaque plat, à la discrétion de l’équipe du service. Les vins sont sélectionnés par Marc Lapierre qui met en valeur les régions vinicoles classiques avec des vins en importation privée, mais abordable pour les clients. On y trouve une belle sélection remplie d’assurance, des vins qu’il est impossible de trouver à la SAQ. De belles découvertes, des pépites d’or liquides, c’est excellent !


Deux vins italiens ont été proposés pour accompagner nos plats de poisson et de viande.


Avec le flétan, Pecorino, Offida, Campo Di Marte, 2022 un vin biodynamique par De Angelis. Au nez, c'est des notes olfactives fraîches, intenses et fruités avec un bel accent florale de fleurs blanches et jaunes. En bouche, douceur et fraîcheur. Un équilibre parfait avec le plat. Elle va parfaitement avec le flétan qui présente beaucoup de beurre et de fines herbes. On casse le gras avec ce vin. C'est un choix juste.


Pour le filet mignon avec sauce truffe et foie gras, on se trouve dans la belle région de Toscane. Jacopo Biondi Santi, Sassoalloro (IGT) Toscane 2020. Avec 13,5-14% d'alcool, on est dans 100% le Sangiovese, un vin rouge sec dont la couleur rubis avec des reflets de mauve. On est au nez avec de la fraîcheur, de fruits sec et intense. On sent son bari de chêne. En bouche, il est persistant. Il va en harmonie avec la viande et la sauce.


Crédit photo : WOLFE MTL



Pour commencer, hommage aux sashimis de poissons en trois façons.


Sashimi de saumon / Crédit photo : WOLFE MTL


Saumon King ora, concombre, nori, lime et wasabi

Très tendre, le saumon a cette fraîcheur assurée avec le concombre et la lime. Umami avec le nori et le wasabi.



Sashimi de thon / Crédit photo : WOLFE MTL


Thon Bluefin, Cèpes, kombu, garum

Plus goûteux que le saumon, on y trouve des saveurs très uniques qu’on ne trouve nulle part ailleurs. On découvre la beauté et la délicatesse du thon. Bien sûr, le thon est si tendre qu’il fondait en bouche.



Sashimi de loup de mer / Crédit photo : WOLFE MTL

Loup de mer, Huile d’olive, cerginola, citron grillé

On est sur un poisson blanc qui est plus fibreux, on goûte bien le citron en finesse tout en gardant ses notes bien caractéristiques d’agrumes.


À choisir entre les trois sashimis, le thon emporte haut la main ! Suivi du saumon et le loup de mer en dernier.


On continue avec l’arrivage tout en finesse.

Pétoncle / Crédit photo : WOLFE MTL

Pétoncles, Aburri, abricot, foie gras

Pétoncle quadrillé, frais et flambé par la technique Aburri, la protéine est tout simplement très tendre. Avec ces techniques de coupage et de cuisson, le pétoncle n’a pas besoin de couteau, il se défait à la fourchette tout simplement. Avec une belle verdure qui apporte de la couleur et un peu de croquants. Ce qui est de l’abricot, elle donne un ajout intéressant et apporte ce petit côté fruit à noyau, un peu d’amertume et sucré en jus et en suprême. Le jus d’abricot et d’huile de foie gras lie parfaitement les ingrédients et forme un goût riche et unique. C’est la meilleure pétoncle du quartier !



Flétan / Crédit photo : WOLFE MTL


Flétan radis deux façons, beurre blanc et fines herbes

Ce plat reprend les bases de la cuisine française traditionnelle par ses techniques et ses saveurs très typiques. D’allure d’un poulet à la Kiev, en ballottine, le flétan est d’une délicatesse remarquable. Très belle note pour le beurre blanc avec ses fines herbes, meilleur blanc à vie. On est avec une belle recherche de la simplicité au niveau des techniques et des saveurs, bien étudié. Le radis est vraiment mis à son meilleur jour en tranche et en Parisienne (boules). On note quelques tranches de radis cru, d’autre mariné et les radis à la parisienne sont bien fondants.


Le plat de résistance avec des ingrédients fins.



Filet mignon avec sauce truffe/foie gras et asperges

Crédit photo : WOLFE MTL


Filet mignon bien choisit avec précaution, bien découpé, la viande est présentée saignante, la cuisson du chef. C’est un bon choix pour les vrais amateurs de viande et de filet mignon. Sauce style Périgueux fait de truffe et foie gras, un incontournable de la cuisine française qui ne se démode pas avec un goût caractérisé par le beurre, la truffe qui donne des notes bien terreuse et boisée et le foie gras pour côté crémeux et terroir. Le filet mignon était accompagné par des asperges avec une sauce gribiche (œuf, huile, concombre, câpres, persil, estragon) et sa verdure.


Tiramisu / Crédit photo : WOLFE MTL

Repas Dolce vita, dessert Dolce vita !


Tiramisu

Quoi dire sur ce Tiramisu ? On en veut encore et encore ! Un pur délice bien dosé et bien présenté.



Garde côté a mis le cap de très haut niveau avec des techniques traditionnelles parfaitement exécutées et une recherche des saveurs franches et nettes bien dosées. Bien sûr, nous sommes dans la simplicité, mais la simplicité, c’est qu’il est le plus difficile à réussir puisque les repères sont bien précis, connus et recherchés, donc il n’y a aucun droit à l’erreur. Quoi que les quelques touches de modernité par les mix d’ingrédients sélectionnés donnent de l’originalité au plat. On y va surtout pour la fraîcheur et la qualité des ingrédients qui est choisie avec attention.


Bonne visite et bonne dégustation !


 


Comments


bottom of page