• matthieulizotte

31e édition du Festival international Présence autochtone


AkitamekMeskano
AkitamekMeskano

Avec l’année que nous vivons, il est encore plus qu’important de souligner la présence des autochtones à travers le Québec et aussi à l’international. Pour sa 31e édition, le festival international Présence autochtone nous fait découvrir l’univers des peuples indigènes à travers le monde entier du 3 au 11 août.


Une belle programmation riche et diversifiée


Avec 5 soirées mémorables sur la scène Québecor à la place des Festivals, 60 films en compétitions et des expositions au Quai des brumes et sur la rue Sainte-Catherine,

c'est un festival qui donne une vitrine aux peuples indigènes pour mieux connaître davantage sur la réalité, la culture et les traditions des autochtones.


La musique, un médium qui réunit les gens

crédits photos : f6foto / Samian
Crédits photo : f6foto / Samian

Pour cette occasion festive, le rappeur Samian qui interprète en français et en algonquin lancera son nouvel album avec un concept le 6 août dans le cadre du Festival international Présence autochtone. Les artistes Laura Niquay, QO52, Anachnid, Forestare et le Nouvel Ensemble Moderne performeront le 4 août, un collectif des plus animés à ne pas manquez le 4 août.


Le duo Twin Flames qui mélange les styles musicaux des premières nations et Inuits avec le rock folklorique performera le 5 août. Le duo est d’origines Mohawk, Inuit, Métis (Cree) et Algonquin.


Notez que même si les concerts extérieurs sont gratuits, il faut réserver notre place sur le site internat à cause des mesures sanitaires liées à la COVID.


Des films, un audiovisuel au cœur de l'identité autochtone

Crédit photo : Out of State
Crédits photo : Out of State

Plusieurs films seront à l’honneur et en compétitions pour obtenir des Mattiusi (prix),

dont Out of State des Polynésiens incarcérés aux États-Unis retrouve, comme salvation, leur culture en purgeant leur peine


A ultima floresta les Yanomamis défendent la forêt

Habitat les traditions autochtones d’Europe se maintiennent d’inattendue

et

Un parcours symbolique des trajets ancestraux chez Roxanne Whitebean (Haudenosaunee Canoe Journey), un moyen de garder son identité bien vivante.


Sur la Rue Sainte-Catherine, une œuvre sera présentée sur des panneaux géants, les passants pourront découvrir les illustrations par Eruoma Awashish qui pose son regard sur la Déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones. Cette œuvre sera lancée officiellement le 9 août, Journée internationale des Peuples autochtones.


Il y a encore plein de surprises dans la programmation complète !

C’est une riche expérience à vivre afin de garder la mémoire des peuples indigènes, leurs cultures et leurs traditions. Un magnifique moyen de transmettre aux générations futures leurs héritages.


C'est pour la mémoire

Sur le territoire canadien, les peuples indigènes se définissent en trois groupes : les premières nations, les Inuits et les métis. Dans la dernière année, des incidents ont porté l’attention du public, dont la mort de Joyce Echaquan et les tombes d’enfants non identifiés dans les pensionnats autochtones. Sans oublier, le documentaire produit par Stéphane Tremblay et animé par Biz et Samian. Avec cette vague d’injustice, c’est une bonne raison de mettre en lumière sur la vie des peuples autochtones et de leur passé. Le Festival international Présence autochtone à sa place plus que jamais, c’est un événement pour ce peuple prennent place pour être visibles et être entendus.


Pour voir la programmation complète et la billetterie en ligne : www.presenceautochtone.ca | Facebook


WOLFE MTL

La référence événementielle


17 views0 comments